×

Avertissement

JFolder::files : le chemin n'est pas un répertoire. Chemin : /home/afwah1mr/public_html/images/Articles/plan

13 auditeurs des laboratoires de sociétés d’eau d’Afrique de l’ouest renforcent leurs capacités

La deuxième session de renforcement des capacités des auditeurs de laboratoires de sociétés d’eau a réuni plus de 30 professionnels du secteur dans la capitale ghanéenne Accra. Elle s'est tenue du 27 février 2017 au 2 Mars 2017. On dénombre parmi les bénéficiaires de cette formation, une quinzaine d’auditeurs provenant de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée Conakry, le Mali, le Nigéria, le Sénégal, la Sierra Léone, le Togo et la Côte d’Ivoire. La présente session d’apprentissage sur les bonnes pratiques des laboratoires de contrôle de la qualité de l’eau, fait suite à celle organisée du 5 au 7 octobre 2016, dans la même ville d’Accra.

Elle vise à fournir une formation pratique et approfondie sur le management et les responsabilités du laboratoire, les bonnes pratiques d’un laboratoire et les procédures de collecte et la conservation des échantillons d'eau. Le second objectif majeur rattaché à cette activité, est de parvenir à la production d'un manuel de qualité de laboratoire, spécifique aux opérations de laboratoire des pays concernés par ce programme.

Cette formation, est organisée en partenariat avec l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
(Association Africaine de l’Eau), l’USEPA (Agence de Protection de l’Environnement des Etats Unis), la FIU (Université Internationale de Florida), et la GWCL (Compagnie des Eaux du Ghana). Ceci grâce au financement de l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International – bureau régional Afrique de l’Ouest (USAID WA).

Elle s’inscrit dans le cadre du programme AfriCap de l’Association Africaine de l’Eau. Un programme de 4 ans financé par l’USAID West Africa, dont l’un des objectifs est de doter les laboratoires de contrôle de la qualité de l’eau d’Afrique de l’Ouest en l’occurrence, ceux du Ghana et de Burkina Faso, de compétences et d’expertises de pointe en vue d’améliorer de façon significative la qualité de l’eau fournie aux populations en Afrique de l'Ouest.

La première conférence AfriAlliance s’ouvre le 22 mars 2017 à Johannesburg en Afrique du Sud

La Première Conférence AfriAlliance se déroule du 22 au 24 Mars 2017 en Afrique du Sud. Elle est organisée en parallèle au Congrès 2017 des solutions climatiques locales pour l’Afrique (Local Climate Solutions for Africa - LoCS4Africa). Ces évènements se tiennent respectivement au Birchwood Hotel et au OR Tambo Conference Centre, municipalité d’Ekurhuleni, dans la banlieue de Johannesburg.

Ces deux rencontres serviront de cadre pour présenter les Groupes d’Action AfriAlliance et leurs domaines d'intervention, promouvoir les initiatives politiques, de recherche, d’innovation et de renforcement des capacités africaines sollicitant des partenariats bilatéraux avec les européens. Elles seront aussi l’occasion de fournir des contributions et des propositions sur le développement des activités du projet AfriAlliance.

AfriAlliance, l’Alliance de l’innovation sur l’eau et le climat entre l’Afrique et l’Europe, est un projet de cinq ans, financé par le programme de recherche et d'innovation H2020 de l'Union européenne. Il vise à améliorer la préparation des pays africains aux enjeux liés aux changements climatiques en stimulant le partage des connaissances et la collaboration entre les parties prenantes africaines et européennes. Pour plus d’informations visitez le site web d’AfriAlliance www.afrialliance.org ou email:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

EAU POTABLE : le Ministre Amedé Kouakou effectue une visite au château d’eau d’angré-djibi

Le Ministre des Infrastructures Economiques, Amedé Kouakou a effectué le 9 février 2017, une visite-terrain au château d’eau d’Angré-Diby dans la commune de Cocody (ndlr : commune de la capitale économique ivoirienne). Il s’est par la suite rendu au siège de la Société de Distribution d’Eau de Côte d’Ivoire (SODECI), à Treichville. Récemment porté à la tête de ce département ministériel en janvier 2017, le nouveau ministre Amedé Kouakou a indiqué que ce déplacement vise à s’imprégner des réalités de ces structures sous tutelle, en charge de la fourniture d’eau.

Il s’agit pour lui également d’évoquer avec les acteurs du secteur la problématique de l’approvisionnement des populations en eau potable dans le district d’Abidjan. Le Ministre a affirmé au terme de cette visite que le visiteGouvernement ivoirien a décidé d’élargir le réseau d’adduction d’eau potable à toutes les communes du district d’Abidjan. Concernant la commune d’Abobo (ndlr : commune situe au nord de la capitale économique Abidjan) qui connait quelques difficultés, », a-t-il souligné. Selon lui, « les populations de cette commune seront soulagées vers le mois de mai 2017 ». « Si la problématique de l’eau potable subsiste et se pose avec acuité dans certaines communes du district d’Abidjan, cela est dû au déficit d’investissement dans ce secteur depuis plusieurs années », a fait comprendre le Ministre.

Il a cependant salué les efforts consentis par la SODECI qui, forte de ses installations à la pointe de la technologie, fournit de l’eau de qualité aux populations. Elle dessert 5 millions d’habitants dans le district d’Abidjan et assure 66,8% de la production nationale. L’usine de production d’eau potable de la Djibi visitée par le ministre Amedé Kouakou a été inaugurée en 2012 pour un investissement de 9, 7 milliards de FCFA avec une capacité de production de 5000m3 et une capacité de traitement horaire de 1000m3 , a expliqué Olivier GOSSO, Directeur de la production Abidjan et par ailleurs, Président du Conseil Scientifique et Technique de l’Association Africaine de l’Eau.

L’Association Africaine de l’Eau se réunit à Rabat pour ses premières assises de l’année 2017

Les premières assises de l’année 2017 de l’Association Africaine de l’Eau se sont ouvertes ce lundi 13 Février 2017 à Rabat au Maroc avec le Conseil Scientifique et Technique (CST). Cette 76ième édition du CST, organisée en collaboration avec l’Office National de l’Électrice et de l’Eau du Maroc (ONEE) se tient jusqu’au mercredi 15 janvier 2017 au Centre International de Conférences MOHAMED VI de Skhirate en périphérie de Rabat. La journée inaugurale appelée journée portes ouvertes (JPO) est placée autour du thème ‘’Eau et Glossary Link AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
en Afrique : Défis et perspectives’’.

Ce Conseil scientifique et Technique, présidé par la Ministre déléguée en charge de l’Eau du Maroc, Mme Charafat AFILAL, a enregistré la participation de nombreux délègues venus des pays d’Afrique et du reste du monde. Il s’agit entre autres, des directeurs généraux et techniciens des sociétés d’eau et d’ Glossary Link assainissement, des fournisseurs de matériels, les institutions de financement, les membres de la communauté scientifique et de la société civile.

Le Conseil Scientifique et Technique de l’Association Africaine de l’Eau est un organe dont le but est d’étudier les problèmes d’ordre Managérial, Juridique, Financier et Technique liés au Secteur de l’eau et de rabl’AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
et auxquels les acteurs peuvent être confrontés.

Dans son mot d’ouverture, la ministre déléguée en charge de l’Eau du Maroc a rappelé les grands engagements de son pays dans la mise en œuvre de politiques solides pour garantir un accès juste et équitable à l’eau et aux services d’assainissement , avec l’organisation en juillet 2016 de la conférence internationale sur l’eau et le climat, qui a permis de mieux positionner les enjeux actuels liés à l’eau et l’assainissement en Afrique. ‘’C’était la première fois dans l’histoire des conférences des parties, que l’eau prenait le devant de la scène pour que la Cop22 lui confirme cette dimension’’ a souligné la ministre déléguée en charge de l’Eau.

Cette volonté s’est réaffirmée par l’organisation en novembre 2016 de la 22ième conférence des parties prenantes sur les changements climatiques COP 22. Une rencontre de haut niveau qui a réuni un grand nombre de chefs d’Etat, et qui a permis de continuer le plaidoyer, de fédérer et de mobiliser tous les partenaires en faveur du développement du secteur de l’Eau et de l’AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
en Afrique dans un contexte de changement climatique peu favorable a-t-elle poursuivi. Pour conclure, la Ministre Charafat Afilal a appelé à l’union des forces, des volontés politiques pour atteindre les objectifs de développement durable pour l’Afrique et plus particulièrement pour la thématique à l’ordre du jour des débats, à savoir, améliorer les conditions d’accès à l’eau aux services d’assainissement pour tous les citoyens africains.

Lors des assises du CST RABAT ; un panel de haut niveau s’est autour du thème « Eau et AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
en Afrique : enjeux et perspectives ». Ce panel qui a regroupé 7 professionnels du secteur de l’Eau, de l’AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
, et du secteur financier se veut d’être une session d’échange où des spécialistes de haut niveau partagent leurs connaissances et expériences. L’objectif de ces échanges est de contribuer aux réflexions sur la thématique du 19ième congrès de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
prévu pour février 2018 à Bamako au Mali.

Ce Conseil Scientifique et Technique qui s’achève ce mercredi 15 février sera suivi le jeudi 16 février 2017 d'un Comité de Direction (CD) et le lendemain par une Assemblée générale (AG) de l’Association Africaine de l’Eau. Notons que l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
une plateforme d’amélioration des performances des sociétés d’eau, forte d’environ 120 membres répartis à travers 43 pays dans le monde. Elle a été créée dans les années 80.

Cliquez ici pour voir l'album photo du CST

Les femmes professionnelles de l’Eau et de l’Assainissement du Mali mettent sur pied leur réseau

C’est officiel ! Les femmes maliennes professionnelles du secteur Eau et Glossary Link AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
du Mali sont désormais constituées en réseau. Elles ont porté leur organisation sur les fonds baptismaux le 24 janvier 2017 en présence de nombreux dirigeants de sociétés de production d’eau et de fourniture de services d’ Glossary Link assainissement. C’est à Konaré Kadiatou Malinké, Chef d’Agence SOMAGEP-SA de Djélibougou, une commune de la capitale malienne, qu’a été attribué le poste de présidente de ce réseau à la suite d’un consensus ; une décision entérinée au sortir de l’Assemblée Générale constitutive.

La mise en place de ce réseau de femmes professionnelles de l’Eau et de l’AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
du Mali répond aux directives données par l’Association Africaine de l’Eau en vue de femm 2l’émergence des compétences féminines dans le secteur pour une meilleure promotion du genre. Les femmes de ce réseau, fortement représentées à la cérémonie de lancement officielle du 19 ième congrès de l’Association Africaine de l’Eau –le jeudi 26 Février 2017- ont reçu les félicitations de la Direction Exécutive de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
.

Dévoilant les grands points de son plan d’action, la Présidente du Réseau Malien des Femmes Professionnelles de l’Eau et de l’AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
(REMAFPEA) a prévu une batterie d’activités, allant de la présentation de ce réseau aux ministères de tutelles, à la sensibilisation des jeunes filles aux métiers de l’eau et de l’assainissement ainsi qu’à la promotion plus renforcée du genre au sein de leurs différentes structures.

Gestion des projets: Le staff de l’Association Africaine de l’Eau s’initie à MS Project

Du 16 au 21 Janvier 2017, le staff de l’Association Africaine de l’Eau a pris part à un atelier de formation sur le management de projet. Une formation de 5 jours qui s’est voulue plus pratique que théorique. Elle a porté sur l’utilisation d’un logiciel de la suite Microsoft exclusivement dédié au planning et au suivi évaluation des projets à savoir MS Project. Cet atelier de formation qui est à sa deuxième édition s’inscrit dans la série des sessions de renforcement des capacités initiées par le programme AfriCap, un programme financé par l’USAID dont l’une des composantes est axée sur le « renforcement des capacités de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
afin de l’emmener à formuler, coordonner, adapter et harmoniser les politiques WASH en Afrique de l’Ouest ».

Des principes d’utilisation de base aux outils et fonctionnalités essentiels, les participants à cette formation parmi lesquels le Directeur Exécutif de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
, se sont familiarisées à l’environnement de ce logiciel à l’aide d’exercices pratiques. Une fois l’étape d’initiation achevée, les autres modules ont porté entre autres sur la planification des tâches, des ressources et des coûts à partir du logiciel MS Projet, ceci sur la base d’étude de cas. La dernière étape de la formation a porté sur le suivi / évaluation d’un projet pour en déceler les chemins critiques et surtout les niveaux de réalisation par rapport à la planification dûment établie à l’ouverture dudit projet.

Cette formation répond à un besoin pressant d’autant plus que l’Association Africaine de l’Eau conduit des projets et programme de grande envergure très souvent soumis aux audits des bailleurs de fonds. L’utilisation de ce logiciel dans la planification des activités et le suivi- évaluation garantirait une gestion informatisée et mieux structurée de ces projets. Une telle approche participe de l’amélioration de la crédibilisation de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
auprès de ses partenaires techniques et financiers, à la recherche d’organisations fiables pour la coordination et la mise en œuvre de leurs activités.

La formation a été dispensée par le Cabinet CICF du Mali par le truchement de l’USAID West Africa, principal partenaire technique de l’Association Africaine de l’Eau dans la mise en œuvre du programme AfriCap.

Abidjan abrite la 3eme réunion du secrétariat de coordination des activités du WASH

Sous l’initiative du Bureau USAID WA-WASH, s’est tenue du 12 au 14 Décembre 2016 à Abidjan (Côte d’Ivoire) la 3eme réunion de coordination des activités du secrétariat du WASH. Cette réunion a regroupé les organisations et structures du secteur Eau, Glossary Link AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
et Hygiène bénéficiant du soutien financier de l’USAID en Afrique de l’Ouest. Il s’agit entre autres de l’Association Africaine de l’Eau(AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
), de l’organisation Population Services International (PSI), de l’Office National de l’Eau potable (ONEP) et de l’Office National de l’ Glossary Link AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
et du Drainage(ONAD). A travers ce secrétariat, l’USAID WA WASH entend servir de centre de coordination afin de faciliter la communication, le partage d’expériences et l’organisation avec efficience des activités du WASH dans la sous-région ouest africaine.

Les intervenants ont donc partagé avec les membres du secrétariat de coordination, leurs différentes activités, notamment dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’eau, le renforcement des capacités des laboratoires de contrôle de la qualité de l’eau et des auditeurs en charge d’effectuer ces opérations de contrôle. Cette mission est assurée par la direction des programmes de l’Association Africaine de l’Eau à travers le programme AfriCap. Le représentant du Bureau Régional de PSI a quant à lui, présenté le champ d’intervention de son organisation, dans les pays d’Afrique de l’ouest. Des activités essentiellement tournées, vers la fourniture des services d’assainissement aux populations défavorisées.

Au second jour de cette réunion, les échanges ont été centrés sur la côte d’ivoire, pays hôte de cette réunion afin de mettre en relief et partager à tous la situation de l’eau et de l’assainissement ainsi que des perspectives pour ces deux secteurs. Une présentation faite par les représentants de l’ONEP et de l’ONAD. Les résultats d’une étude réalisée par un consultant international sur les opportunités de partenariats public privé en Côte d’ivoire au Benin ont été présentés à l’occasion de cette réunion de coordination. Notons que la prochaine réunion du secrétariat se tiendra à la mi-février 2017 à Accra au Ghana.

L’Association Africaine de l’Eau trace les grandes lignes de son plan d’action pour 2017

Du 14 au 16 Décembre 2016, la Direction Exécutive de l’Association Africaine de l’Eau a organisé à Grand Bassam, dans la périphérie d’Abidjan, son atelier de revue annuelle et de planification des activités de l’année 2017. La rencontre de 3 jours qui s’est tenue dans un hôtel de la ville historique a enregistré la présence de quelques partenaires de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
à savoir le Bureau USAID WA WASH, l’ONAD et l’organisation PSI.

Au terme du deuxième semestre de l’année 2016, cet atelier de revue fut une occasion de faire le bilan de l’ensemble des activités menées ces 6 derniers mois par les différents départements de la Direction Exécutive que sont le Management et l’Administration, la Communication et le Marketing, les Finances et Comptabilité et enfin les Programmes. La première journée restreinte au staff de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
a été l’occasion pour chaque agent de réexpliquer à l’ensemble des collaborateurs ses rôles et missions au sein de la Direction exécutive. Des travaux de groupes ont permis par la suite aux différents départements de faire le tour des activités ayant enregistrés un succès ou un échec durant ce semestre tout en proposant des mesures correctives pour l’avenir.

Au cours de la deuxième journée et en présence des partenaires de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
, les différents départements ont présenté leur bilan d’activité en fonction des objectifs assignés depuis juillet 2016 et définit leurs projections pour 2017. Cette démarche s’inscrit dans la droite ligne de la politique de suivi / évaluation des activités de la Direction Exécutive de l’Association Africaine de l’Eau qui se positionne comme une organisation forte, compétente et structurée selon les meilleurs standards. En marge des différentes sessions de présentations des plans d’action de chaque département, des suggestions et contributions ont été proposées durant les séances d’échanges en vue d’améliorer les performances de l’ensemble des équipes. La rencontre de Grand Bassam a accouché de résolutions fortes et claires qui vont orienter la gouvernance et l’ensemble des activités de l’Association Africaine de l’Eau pour les 6 prochains mois avant une nouvelle révision en juin 2017.

Au terme de l’atelier, le Directeur Exécutif a remercié l’ensemble des staffs pour leur participation aux différents travaux et encouragé chaque agent à garder ses indicateurs sur une courbe de croissance afin de consolider le statut de leader de l’Association Africaine de l’Eau dans la conduite des politiques en faveur du secteur WASH.


Warning: sort() expects parameter 1 to be array, boolean given in /home/afwah1mr/public_html/plugins/content/avatar_slide_galleria/classes/avatar.image.php on line 34

L’Association Africaine de l’Eau (AAE) et le programme SSD oeuvrent pour une meilleure qualité de l’eau et de l'assainissement en Afrique de l’Ouest

C’est désormais chose faite : Les programmes AfriCap de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
et SanitationSanitationDéfinition: A general term used to describe a battery of actions that all aim to reduce the spread of pathogens ...
Service Delivery de PSI ont officiellement démarré. Deux programmes financés par le bureau régional Afrique de l’Ouest de l’agence américaine pour le développement international (USAID-WA). Ils vont permettre, pour ce qui concerne le programme Africap, de renforcer les capacités de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
pour lui permettre de mieux accomplir ses missions, de promouvoir le partage des connaissances et d’améliorer la qualité de l’eau en renforçant les capacités des laboratoires. Le second programme SSD piloté par Population Service International, va quant à lui permettre de fournir des services d’ Glossary Link assainissement de base à des ménages en situation de détresse. Cette cérémonie de présentation qui marque le démarrage officiel de ces deux programmes s’est déroulée le vendredi 9 décembre 2016 à Abidjan, en présence de plusieurs personnalistes du secteur de l’eau et de l’ Glossary Link assainissement, ainsi que de partenaires techniques et des bailleurs de fonds.

Ouvrant la série des allocutions, M Sylvain USHER, le Directeur Exécutif de l’Association Africaine de l’Eau a présenté les objectifs poursuivis par son organisation avant de relever l’urgence d’octroyer des financements conséquents au secteur eau et assainissement, secteur dont les impacts sur la santé publique sont souvent désastreux, en cas de mauvais traitement des ressources en eau. Fort du soutien de son pays au continent Africain, le représentant du Bureau de l’USAID en Côte d’Ivoire, Jeff Bryan a rappelé que les États-Unis investissent des ressources importantes dans des programmes de développement pour renforcer l'appui aux pays de la sous-région dans l’atteinte de leurs objectifs de développement nationaux tels que AfriCap et SSD. Et pour mieux informer l’assistance sur ces deux différents programmes, les coordonnateurs respectifs, Giles Djagoun pour le compte de AfriCap, programmes de renforcement de capacités de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
et Serge Milord Seiba du programme SSD de PSI, programme de prestations des services d’assainissement ont, à tour de rôle, décliné leurs objectifs, missions, cibles et attentes.

Au nom de la ministre de l’AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
et de la salubrité urbaine de Côte d’Ivoire, Anne Désiré OULOTO, le Conseiller spécial en charge des questions d’assainissement, M. Tape Zékré a salué et encouragé l’initiative conjointe de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
et de PSI. Il a indiqué par ailleurs que le gouvernement est prêt à accompagner ces différents programmes dont les résultats à terme participeront de l’améliorer de la qualité de l’eau et des services d’assainissement au bénéfice des populations de la sous-région en général et de celles de la Cote d’ivoire en particulier.

Cliquer ICI pour visualiser l'album photo.

Cliquez ICI pour télécharger toutes les présentations.ésentations.

Le Conseil Mondial de l’Eau choisit Dakar comme la ville hôte du forum de 2021

La 60è réunion du Conseil Mondial de l’Eau a eu lieu les 25 et 26 novembre 2016, à Marseille, en France. Les membres du Conseil des Gouverneurs ont élu Dakar, la capitale du Sénégal, pour abriter le 9ème Forum mondial de l’Eau en 2021. Ce choix a été fait suite à une procédure d’évaluation rigoureuse. La candidature de Dakar a été unanimement approuvée par un scrutin organisé lors du la 60ème réunion du Conseil des Gouverneurs tenue le samedi matin à Marseille.

Le thème du 9ème Forum Mondial de l’Eau sera « Sécuriser l’accès à l’eau pour la paix et le développement ».

Le 9ème Forum Mondial de l’Eau est la plus grande manifestation sur l’eau au monde qui réunit tous les trois ans plus de 20 000 participants dont des organisations internationales, des leaders politiques, des parlementaires et des maires, des représentants de la société civile, des professionnels de l’eau et des chercheurs.

« Je suis heureux de voir le Forum Mondial de l’Eau revenir en Afrique après le tout premier Forum tenu à Marrakech en 1997. L’édition de 2021 sera la première dans la région sub-saharienne où des solutions collectives et innovantes aux défis de l’eau et de l’assainissement sont des plus nécessaires » a affirmé le Président du Conseil Mondial de l’Eau, Benedito Braga.

Le vote reste cependant conditionné à la signature d’un accord entre le Conseil Mondial de l’Eau et le pays hôte du 9ème Forum afin de préciser les modalités de l’accord.

Entre-temps, le prochain Forum Mondial de l’Eau qui sera organisé pour la première fois dans l’hémisphère sud est prévu au printemps 2018 à Brasilia, au Brésil, sous le thème central de « Partage de l’eau »

A propos de l'AAE

Association professionnelle d'établissements, d'entreprises et d'opérations exerçant dans le secteur de l'eau, de l'assainissement et de l'environnement en Afrique.

Devenez Membre de l'AAE

Restez régulièrement  informé du développement du secteur de l'eau et de l'assainissement en Afrique.

Search