Présentation

Secteur Eau, Assainissement et Environnement : les femmes veulent jouer pleinement leur rôle

lundi 16 avril 2018
Vu 64 fois

En Afrique, les femmes sont très faiblement représentées dans les métiers du secteur eau - assainissement. Leur implication est encore plus faible au niveau des instances décisionnelles des Sociétés, de Gestion de l’eau et de l’assainissement. Cette situation est d’autant plus paradoxale que les femmes jouent un rôle décisif dans le processus de collecte, de stockage et de gestion de l’eau et des systèmes d’assainissement au niveau des ménages. Pour combler ce gap et permettre aux femmes de jouer un rôle beaucoup plus important dans les instances décisionnelles des sociétés d’eau, d’assainissement et d’environnement mais aussi pour répondre à l’objectif 5 des ODD qui promeut l’égalité des sexes, l’Association Africaine de l’Eau encourage la création de réseaux des femmes professionnelles dans les pays où elle compte des sociétés membres. Ainsi, depuis novembre 2016, un Réseau Ivoirien des Femmes Professionnelles de l’Eau, de l’AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
et de l’Environnement a été créé. C’est pour présenter officiellement ce réseau au public Ivoirien qu’une cérémonie a été organisée le jeudi 22 mars 2018, au centre des métiers de l’eau de SODECI Yopougon. La cérémonie était coparrainée par Madame Anne-Désirée OULOTO, Ministre de la Salubrité, de l'Environnement et du Développement Durable et Madame Raymonde GOUDOU COFFIE, Ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique. Environ 500 femmes des sociétés d’eau, d’assainissement et d’environnement y ont pris part. Dans son allocution de bienvenue, Olivier GOSSO, représentant le Directeur Exécutif de l’Association Africaine de l’Eau a remercié les illustres marraines pour avoir accepté de parrainer la cérémonie, et aussi pour avoir rehaussé de leur présence cette activité. Il a traduit toute la fierté de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
devant le dynamisme des femmes et les a invitées à l’engagement afin de « faire du réseau une œuvre commune, une réussite patente et pérenne ». A sa suite, la présidente du RIFPEA, Madame Adèle NDIORE a annoncé que le Réseau "aspire à jouer pleinement sa partition dans ce monde où les changements climatiques interpellent et imposent un changement de comportement à tous ; un réseau qui refuse d’en être un de plus et qui travaille avec tous et pour tous". Prenant à son tour la parole, Madame KABA Nasséré, Directeur de cabinet représentant le Ministre Anne-Désirée OULOTO, a félicité le RIFPEA pour sa vision et son engagement pour les questions d’accès à l’eau potable, d’assainissement et d’hygiène qui demeurent des problématiques urgentes et récurrentes sur le continent. Elle les a invitées à être des actrices potentielles pour la réussite des actions menées dans le secteur WASH, à ne pas se limiter à la revendication pour l’égalité du genre mais plutôt pour le renforcement des capacités en vue de faire entendre leurs opinions et de jouer un rôle actif dans les processus de prise de décision.

Pour clore la série des allocutions, Madame le Ministre Raymonde GOUDOU COFFIE a exprimé sa joie de participer aux côtés des femmes, à la présentation officielle du RIFPEA. Elle a félicité ses filleules pour les efforts qu’elles déploient pour la promotion de l’eau potable, de l’assainissement et de l’environnement et qui impactent directement la santé des populations. Elle a également souligné l’importance des défis à relever pour être à la hauteur de l’attente des populations. Enfin le ministre de la santé et de l’Hygiène publique a émis le vœu que les actions du RIFPEA trouvent un écho favorable auprès des décideurs, améliorent les conditions de vie des populations, et permettent de développer de nouvelles activités génératrices d’emplois en promouvant les services privés d’assainissement comme la gestion et le traitement des boues de vidange.

C’est au son de la fanfare de la commune de Yopougon que la cérémonie s’est poursuivie avec le baptême des membres du RIFPEA et le planting d’arbres symbole de la contribution du RIFPEA au développement de la nature.

Search