Appel d'offres

Recrutement d'un Facilitateur pour l'atelier de planification stratégique sur l'assainissement urbain à Yamoussoukro

mercredi 22 novembre 2017
Vu 91 fois

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES OPERATEURS AFRICAINS D’ASSAINISSEMENT PAR DES PARTENARIATS D’APPRENTISSAGE PAR PAIRS (RASOP-AFRICA)

TERMES de REFERENCE (TDRs)

Pour le recrutement d’un facilitateur de l’Atelier stratégique de haut niveau pour la planification de l’assainissement urbain (SUSAP) centré sur l’assainissement autonome

Yamoussoukro, 05 & 06 Décembre 2017

-------------------------------------------------------------------

1 Présentation de l’Association Africaine de l’Eau (AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
)

L'Association Africaine de l'Eau (AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
) est une association panafricaine composée de services publics et d'agences gouvernementales de tous les pays africains. Elle est le principal facilitateur des jumelages des entités en Afrique à travers son Programme de Partenariat des Opérateurs de l'Eau pour l'Afrique. L'AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
apporte un renforcement des capacités à ses membres pour permettre la fourniture des services d'eau potable et d'assainissement à tous, de manière efficace, à travers trois objectifs principaux: 1) coordonner la recherche de connaissances et les derniers développements dans les domaines technique, juridique, administratif, et les domaines économiques pour la production d'eau potable et la fourniture de services d'approvisionnement et d'assainissement; 2) promouvoir l'échange d'informations sur les méthodes, processus et procédures de production et d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement; et 3) initier, encourager et promouvoir toute action de coopération et d'échange dans la formation professionnelle. En outre, l'Association Africaine de l'Eau vise à: fournir à ses membres les résultats d'études, de recherches et d'enquêtes dans toutes les branches d'activité dans le secteur de l'eau potable, de l'assainissement et de l'environnement; encourager les mesures d'intérêt général qui contribueront à améliorer les compétences professionnelles; maintenir des relations étroites avec tous les organes régionaux, continentaux et internationaux consacrés aux questions relatives aux objectifs de l'AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
.

2 Description du travail

a. Introduction

Le Projet de Renforcement des Capacités des Opérateurs Africains d’AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
par le biais des Partenariats d’apprentissage par pairs (RASOP) est financé par la Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF) pour une durée de trois ans et mis en œuvre par l'Association Africaine de l'Eau (AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
). Le rapport du Programme conjoint OMS/UNICEF intitulé « Progrès en matière d’assainissement et d’eau potable: mise à jour et évaluation des OMD », rapport 2015, affirme qu’un individu sur trois dans le monde, soit 2,4 milliards de personnes (dont près de 700 millions en Afrique subsaharienne), vit toujours sans installations sanitaires améliorés. Entre 1990 et 2015, la population urbaine en Afrique subsaharienne a presque doublé (94%) et cette tendance devrait encore doubler d'ici 2030. À l'échelle mondiale, environ 2 200 enfants meurent chaque jour de maladies diarrhéiques et de manque d’hygiène (CDC, 2016). Le manque d'infrastructures d'assainissement coûte près de 5,5 milliards de dollars par an à 18 pays africains (WSP, Banque mondiale, 2012).

Pour améliorer cette situation préoccupante, l'accès à des systèmes d'assainissement adéquats est devenu une préoccupation majeure des pays en développement de manière générale et plus particulièrement en Afrique où plus de 85% de la population dépend de l’assainissement autonome. En 2006, le Conseil consultatif du Secrétariat Général des Nations Unies a recommandé de promouvoir l'approche d’apprentissage par des partenariats entre les opérateurs de l'eau (WOP) comme moyen de stimuler la réalisation des objectifs en matière d'eau et d'assainissement dans le cadre de mise en œuvre des OMD. Pour un meilleur partage de ces expériences réussies, l'Association Africaine de l'Eau (AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
) a initié depuis 2008, grâce aux financements d'ONU-Habitat, de la Facilité Africaine de l'Eau (FAE) et de l'Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), le programme de partenariats des opérateurs d'eau en Afrique (WOP-Africa) donnant lieu aux échanges sur les meilleures pratiques en cours dans les domaines de l'eau et de l'assainissement entre les opérateurs des plus expérimentés (mentors) et ceux les moins performants (mentees).

Fort de l’expérience réussie dans le programme de partenariats des opérateurs d'eau en Afrique (WOP-Africa), l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
a élaboré un business plan quinquennal pour ses programmes, mettant l'accent sur le relèvement du défi de l'assainissement en Afrique en utilisant l'approche des Partenariats d’apprentissage entre pairs. Avec l’appui financier de la Fondation Bill et Melinda Gates (FBMG) pour une période de trois ans, l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
a initié depuis décembre 2015 la mise en œuvre du projet intitulé – « Renforcement des capacités des opérateurs africains d’assainissement par des Partenariats d’apprentissage entre pairs (RASOP-Africa) ». A travers ce projet, l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
, favorisera la mise en place de stratégies de gestion de l’assainissement autonome et des boues de vidange en milieu urbain dans cinq villes africaines dont Bamako (Mali), Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), Yaoundé (Cameroun), Kampala (Ouganda) et Lusaka (Zambie) avec comme mentors l’Office National d’AssainissementAssainissementDéfinition: Terme général pour décrire un ensemble de mesures visant à réduire la propagation d'agents path...
du Sénégal (ONAS) et la Municipalité de eThekwini à Durban en Afrique du Sud (Figure 1).

susap bk

Figure 1: Parties prenantes du projet RASOP-Africa

Le projet est structuré autour de quatre (4) composantes :

  • Composante 1 : – Elaboration des guides et outils techniques pour promouvoir l’assainissement durable, y compris les systèmes d’assainissement sans égout et lq gestion des boues de vidange dans les sociétés/municipalités
  • Composante 2 : Renforcement des capacités des opérateurs d’assainissement à travers les WOP pour aboutir à des financements, afin d’améliorer l’assainissement urbain
  • Composante 3 : Etablir un environnement favorable à l’adoption d’un cadre réglementaire approprié pour la mise en œuvre de l’assainissement urbain durable
  • Composante 4 : Améliorer la gestion et la gouvernance des projets à l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...

Depuis le démarrage de ce projet, une évaluation initiale de la situation de l’assainissement dans chacune des villes bénéficiaires ainsi qu’un audit des capacités de chaque mentee ont été conduits, ce qui a débouché sur l’élaboration des plans d’amélioration des performances (PAPs) pour chaque ville. Les opérateurs d’assainissement ont été formés sur la chaine des valeurs de l’assainissement autonome, depuis l’évacuation au niveau des ménages jusqu’à la valorisation des sous-produits du traitement des boues de vidange en passant par la collecte et le transport des boues. Des visites de benchmarking ont été effectuées entre les mentors et les mentees et les mentors se sont rendus visite mutuellement. Plus spécifiquement, le PAPs de chaque ville bénéficiaire présente un ensemble d'activités qui, une fois mises en œuvre, permettront d'améliorer efficacement la situation de l’assainissement autonome et donc des conditions de vie des populations.

Dans le but de partager et valider ces résultats du projet RASOP avec les acteurs clés de l'assainissement des villes/ pays et ce dans l’optique d’élaborer un document de planification stratégique de l’assainissement de chaque ville, l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
organise un atelier participatif de haut niveau pour la planification de l’assainissement urbain (Sustainable Urban SAnitation Planning (SUSAP) en anglais) centré sur l’assainissement autonome pendant deux jours à Yamoussoukro les 05 et 06 décembre 2017. Au cours de cet atelier, les partenaires de mise en œuvre du programme RASOP-Afrique en Côte d’Ivoire devront être édifiés sur les perspectives à court, moyen et long terme et, plus encore, le rôle des acteurs clés sera spécifié au niveau institutionnel, opérationnel ou des utilisateurs finaux des sous-produits de l’assainissement autonome et de la gestion des boues de vidange.

Pour faciliter ce processus, l'AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
souhaite recruter un facilitateur qui planifiera l’atelier, guidera et managera le groupe pour s'assurer que les objectifs de l'atelier sont atteints avec clarté et efficacité, à travers une participation effective et une adhésion de toutes les parties prenantes impliquées.

b. Objectif général de la mission

Faciliter l'atelier de haut niveau pendant deux jours sur la planification stratégique de l'assainissement urbain (SUSAP) à Yamoussoukro ; Côte d’Ivoire et contribuer à la rédaction du document de planification stratégique centré sur l’assainissement autonome de Yamoussoukro.

c. Date and place de l’atelier

Le SUSAP se déroulera à Yamoussoukro les 05 et 06 décembre 2017.

d. Etendue du travail et livrables

Le facilitateur préparera et partagera avec le coordonnateur RASOP avant l'atelier, la méthodologie qu'il a l'intention d'utiliser pour planifier, guider et contrôler le processus de groupe afin d'atteindre les résultats souhaités. Pendant l'atelier, il veillera à ce qu'il y ait une participation effective, que les participants parviennent à une compréhension mutuelle, que leurs contributions soient prises en compte et incluses dans les idées, les solutions ou les décisions qui émergeront. Il veillera également à ce que les participants assument la responsabilité partagée du résultat et que ces résultats, actions et questions soient correctement enregistrés et traités de manière appropriée par la suite.

Il est prévu à la fin de l'atelier SUSAP de produire un rapport dans lequel entre autres les points ci-après sont abordés :

  • le processus de facilitation;
  • les orientations stratégiques adoptées
  • la priorisation des actions à mener;
  • les rôles et responsabilités des intervenants clés du mentee, y compris le soutien attendu du mentor;
  • les sources de financement pour la mise en œuvre des projets;
  • le calendrier de mise en œuvre du plan
  • tous autres aspects abordés pouvant être inclus dans le document de planification

Par ailleurs le Facilitateur se rapprochera du Consultant RASOP en vue de finaliser le document de planification stratégique à fournir l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
et au Mentee. La date limite de soumission du rapport est de 5 jours après la fin de l'atelier.

e. Participants (environ 30)

  • AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
    (2)
  • Mentor (1)
  • Consultant RASOP (1)
  • Facilitateur (1)
  • BAD/AFD (1)
  • Partenaires au développement (Bailleurs de fonds)
  • Ministères clés
  • Autres acteurs clés du secteur
  • ONGs et Associations ayant pignons sur rue
  • Représentant de l’association des vidangeurs

f. Documents à fournir au facilitateur

Les documents du projet ci-après seront mis à la disposition du facilitateur:

  • Rapport de l’évaluation initiale de la situation de l’assainissement à Yamoussoukro
  • Rapport d’audit de l’ONAD et de la commune de Yamoussoukro
  • Plan d’amélioration des performances
  • TDR de l’atelier SUSAP

g. Mode de payement

Le facilitateur sera payé au total sept (7) jours ouvrables suivant les tarifs en vigueur à l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
: 1 jour de préparation, deux (2) jours pour la facilitation du processus et quatre (4) jours pour le rapport et le document de planification.

h. Compétences et expérience requises

Le facilitateur qui souhaite postuler devra avoir:

  • un diplôme universitaire en génie civil / sciences sociales/environnement ou dans un domaine connexe;
  • au moins 5 ans d'expérience professionnelle dans le domaine de l'eau et de l'assainissement;
  • une expérience dans la facilitation d'un atelier sur l'eau et l'assainissement

i. Soumission des candidatures

Les facilitateurs intéressés sont invités à soumettre leur Curriculum Vitae ainsi que les preuves de l’expérience dans l’accomplissement de tâches similaires avant le 28 novembre 2017 aux adresses suivantes :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NB: Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Informations supplémentaires

  • Échéance: mardi, 28 novembre 2017

INFOS UTILES

Communiqué

Le 19ème congrès international de l’Association Africaine de l’Eau se tiendra du 11 au 16 février 2018 à Bamako, au Mali.

Assise AAE : Le prochain Conseil Scientifique et Technique de l'Assocaiton Africaine de l'Eau se tiendra du 27 Novembre au 1er Décembre 2017 à Bamako au Mali. Inscrivez-vous http://www.cstbamako2017.afwa-hq.org

Inscrivez-vous a notre bulletin d’information périodique et restez informer de toutes l’actualité AFWA/AAE

PUBLICATIONS

A propos de l'AAE

Association professionnelle d'établissements, d'entreprises et d'opérations exerçant dans le secteur de l'eau, de l'assainissement et de l'environnement en Afrique.

Devenez Membre de l'AAE

Restez régulièrement  informé du développement du secteur de l'eau et de l'assainissement en Afrique.

Search