Login

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Langue

Rien de plus stupéfiant que de voir qu’en Afrique, les mêmes personnes n’ayant pas  accès à des toilettes se promènent la tête haute dans les communautés  avec un smartphone en main…

jeudi 19 novembre 2020
Vu 456 fois

Rien de plus stupéfiant que de voir qu’en Afrique, les mêmes personnes n’ayant pas  accès à des toilettes se promènent la tête haute dans les communautés  avec un smartphone en main…

Pourquoi le continent africain peine à relever le défi de l’assainissement? Tout simplement parce que la plupart des pays africains préfèrent  investir des milliards dans la construction des routes et des réseaux de télécommunication que dans la construction de réseaux d’assainissements et/ou de toilettes  aux normes ! Les pays africains ne comprennent-ils pas que les inondations, les sécheresses et la raréfaction des ressources en eau continueront d’avoir des répercussions sociales, sanitaires  et environnementales  catastrophiques mais surtout alarmantes pour la planète ?

En Afrique subsaharienne, plus des trois-quarts des  populations ne disposent pas de toilettes adéquates et des centaines de millions de personnes pratiquent la défécation à l’air libre  (en pleine nature, dans des sacs plastiques…) Elles contribuent inconsciemment à la prolifération de microbes, sources de contamination pour les  habitants et cours d’eau  avec comme vecteurs potentiels de transmission les insectes et les animaux.

Hélas, tout cela  arrive au vu et au su des autorités,  mais celles-ci ne sont pas les seuls témoins passifs de cette problématique de l’assainissement. Les médias,  les associations, les professionnels du secteur, les consommateurs doivent ensemble faire le plaidoyer de l’assainissement (financements et solutions durables)   pour que tous les citoyens africains aient un accès  digne et sécurisé à des infrastructures d’assainissement.

Cette journée mondiale des toilettes se tient dans un contexte particulier de pandémie de la COVID 19, qui remet en cause la manière dont les défis  de l’eau et de l’assainissement doivent être relevés.

En tant que leaders engagées du secteur de l’eau et  de l’assainissement, nous les femmes du REMAFPEA, réitérons notre volonté à accompagner l’AAE dans sa quête de solutions africaines pour un accès durable à l’assainissement des plus vulnérables à savoir les femmes et les enfants.

Konaré Kadiatou Malinké, Présidente du Réseau Malien des Femmes Professionnelles de l'Eau et de l'Asssainissement

sao cws
SAO CWIS

Découvrir le programme...

wop/ofid
SIP WOPs

Découvrir le programme....

africap
AFRICAP

Découvrir le programme...

afrialliance
AFRIALLIANCE

Découvrir le programme...

INFOS UTILES

Bourse d'étude Afrique de l'Ouest 2018 - 2019

Programme Jeune Professionnel de l'Eau et de l'Assainissement.
Téléchargez  La liste des boursiers disponible ici

Programme de renforcement des capacités de l'AAE

L'USAID sur le point d’octroyer un nouveau financement à l'AAE pour l'extension du programme

Restez connectés

Inscrivez-vous à notre bulletin d’information périodique et restez informés de toute l’actualité 

APPELS D'OFFRES

TWEETS DE @ AFWA_AAE

PUBLICATIONS

AfWA NEWS

Numéro 130 - Avril 2021

 

afwanews123

 

 

AfWA NEWS

N° 128 - Août/August 2020

 

afwanews123

 

 

 

AfWA NEWS

N° 127 - Avril/April 2020

 

afwanews123

 

 

 

Partenaires

Search