Login

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Langue

Le programme AAE de renforcement des capacités en assainissement inclusif à l’échelle des villes du Niger, officiellement lancé à Niamey.

vendredi 15 octobre 2021
Vu 250 fois

Le Centre de Conférence International Mahatma Gandhi de Niamey a servi de cadre au lancement, le mercredi 13 octobre 2021, du ‘‘projet AAE de Renforcement des capacités en assainissement inclusif’’ au Niger. Ce projet, financé par la Fondation Bill et Melinda Gates,  vise à  renforcer les capacités des opérateurs d’assainissement et contribuer à l’amélioration de l’accès aux services d’assainissement adéquats pour 10 millions de personnes dans 52 villes d’Afrique dont Niamey et Maradi en ce qui concerne le Niger. 
Cette rencontre présidée par la conseillère technique du Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement madame Saidou Fatimata a réuni les vice-présidents des conseils de villes de Niamey et Maradi ainsi que l’ensemble des acteurs du secteur de l’Eau, de l’Hygiène et de l’Assainissement au niveau national, régional et local. A cette occasion, la représentante du Ministre a rappelé les efforts consentis par le Gouvernement depuis plusieurs années afin d’améliorer les conditions d’hygiène et d’assainissement des populations, notamment la mise à disposition d’une station de traitement de boues de vidange et la construction d’une deuxième station ayant un niveau d’exécution de 90% à Niamey. « Le Gouvernement de la 7ème République a insufflé une nouvelle dynamique au sous-secteur de l’hygiène et de l’assainissement à travers l’adoption du Programme Sectoriel Eau, Hygiène et Assainissement (PROSEHA) aligné aux ODD», affirme madame Saidou Fatimata.

Les premiers vice-présidents des Conseils de Villes de Niamey et Maradi ont pour leur part, brossé la situation de l’hygiène et de l’assainissement qui représente un défi crucial dans leur circonscription. « La population de la ville de Maradi croit à un rythme exponentiel avec aujourd’hui un taux de croissance de 4,3%. Cette croissance est certainement une source d’insalubrité avec un volume d’ordures estimé à 40176 tonnes de déchets évacués et de 12852 tonnes de boues ramassés au titre de l’année 2021 », affirme le premier vice-président du Conseil de Ville de Maradi Monsieur Laouali Issa. Le premier vice-président du Conseil de Ville de Niamey, a quant à lui souligné l’importance de prendre en charge la question de l’hygiène et de l’assainissement. « Les autorités de la ville de Niamey sont à pied d’œuvre pour mettre à la disposition de la population de l’eau potable et créer les conditions sanitaires et hygiéniques adéquates pour préserver la santé de la population », précise Monsieur Habiboulahi Zanga.

Le Coordonnateur du programme Assainissement de l’AAE en charge du projet CWIS , Dr Mbaye Mbéguéré a à son tour félicité l’engagement et la volonté politique affichée des autorités en charge de la question afin d’améliorer l’accès des populations du Niger à des services d’assainissement respectueux de la dignité humaine et c’est aussi cela la vision de l’Association Africaine de l’Eau pour l’Afrique.

Le programme CWIS présenté aux parties prenantes

La cérémonie d’ouverture a été suivie de trois présentations : la première, assurée par M. Maman Saley Maman Sani, expert local de l’AAE, a permis d’édifier l’assistance sur le contexte du secteur au niveau national et en particulier dans les villes de Niamey et Maradi. Ensuite Dr Mbaye, Coordonnateur Sénior des Programmes Assainissement de l’AAE a présenté la chaine de valeur du secteur de l’assainissement puis le projet Sao-CWIS, ses objectifs, ses résultats attendus, son approche méthodologique, les pays et villes retenus ainsi que la déclinaison des composantes du projet et sa stratégie d’implémentation. Pour finir, Dr Mbaye a encouragé les acteurs du secteur a adhéré à l’AAE en vue d’en tirer meilleurs profits. Enfin, Dr Ernest ILBOUDO, représentant du PREMO (Partenaire Régional de Mise en Oeuvre) pour la zone Afrique de l’ouest, le Centre des Métiers de l’Eau (CMEAU) de l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) du Burkina Faso, a présenté l’ONEA et le CEMEAU puis la mission qui lui est dévolue en tant que PREMO, dans le cadre de la mise en œuvre du projet CWIS au Niger. La séance de questions-réponses qui a suivi les différentes présentations a permis à l’AAE de recueillir les attentes des participants et de répondre à leurs différentes préoccupations. Les participants de leur côté ont clairement affiché leur satisfaction quant à ce projet et espèrent qu’il permettra de résoudre en grande partie les problèmes d’assainissement dans les deux villes bénéficiaires du projet.

sao cws
SAO CWIS

Découvrir le programme...

wop/ofid
SIP WOPs

Découvrir le programme....

africap
AFRICAP

Découvrir le programme...

afrialliance
AFRIALLIANCE

Découvrir le programme...

INFOS UTILES

Bourse d'étude Afrique de l'Ouest 2018 - 2019

Programme Jeune Professionnel de l'Eau et de l'Assainissement.
Téléchargez  La liste des boursiers disponible ici

Programme de renforcement des capacités de l'AAE

L'USAID sur le point d’octroyer un nouveau financement à l'AAE pour l'extension du programme

Restez connectés

Inscrivez-vous à notre bulletin d’information périodique et restez informés de toute l’actualité 

APPELS D'OFFRES

TWEETS DE @ AFWA_AAE

PUBLICATIONS

AfWA NEWS

Numéro 131 - Août 2021

 

afwanews123

 

 

AfWA NEWS

Numéro 130 - Avril 2021

 

afwanews123

 

 

AfWA NEWS

N° 128 - Août/August 2020

 

afwanews123

 

 

 

Partenaires

Search