A propos de Rasop

Contexte

Dans les pays en développement en général et particulier ceux se trouvant en Afrique, l'accès à un assainissement adéquat demeure encore un luxe pour une large frange de la population. Ainsi, 2,4 milliards de personnes à travers le monde, dont 700 millions en Afrique subsaharienne, ne disposent pas d'ouvrages d'assainissement améliorés. Il résulte de cette situation des milliers de morts, parmi lesquels beaucoup d'enfants. Il est estimé à environ 2’200 le nombre d’enfants qui meurent quotidiennement à cause des maladies diarrhéiques liées à un assainissement inadéquat et à une hygiène déficiente (CDC, 2016).

Dans la quasi-totalité des pays africains subsahariens, la collecte et le transport des boues de vidange sont pris en charge par des entreprises privées (généralement informelles ne disposant pas de compétences ou d’équipements adéquats). Pour changer la donne, plusieurs pays africains avec l'appui des bailleurs de fonds (FBMG, FAE, USAID, etc.) ont tenté d'inverser la tendance en mettant en place, avec plus ou moins de succès, divers modèles de développement de l'assainissement autonome sur toute la chaine de gestion des boues de vidange.

Pour ne pas rester en marge mais aussi pour un partage réussi des expériences africaines dans le domaine de l’assainissement autonome, l'Association Africaine de l'Eau (AAE) a entrepris d'appliquer au sous-secteur des boues de vidange, les principes du WOP qu'elle a mis en œuvre dans le secteur de l'eau potable sur la période 2009-2014. Ainsi, un partenariat par pair (2016-2018) dénommé "Sanitation Operators Partnership (SOP)", dédié spécifiquement au secteur de l’assainissement en général et à la gestion des boues de vidange en particulier est mis en œuvre, à travers le projet RASOP-Africa intitulé "Renforcement des capacités des opérateurs africains d’assainissement par des Partenariats d’apprentissage entre paire. A travers ce projet financé par la Fondation Bill et Melinda Gates, l’AAE cherche à favoriser la mise en place de stratégies de gestion des boues de vidange et l’identification de projets d’assainissement autonome dans cinq villes africaines que sont Bamako (Mali), Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), Yaoundé (Cameroun), Kampala (Ouganda) et Lusaka (Zambie).

Description et But du Programme

Le Renforcement des partenariats des Operateurs d’Assainissement en Afrique – RASOP– Africa est un Programme d’assainissement de grande envergure au bénéfice des pays de l’Afrique sub-saharienne, pour l’optimisation des investissements en infrastructures. Ce Programme financé par la Fondation Bill and Melinda GATES, est mis en œuvre par l’Association Africaine de l’Eau (AAE).

Sa mission principale est d’améliorer la gestion des boues de vidange en milieu urbain, ainsi que la qualité et la couverture des services d’assainissement autonomes pour au moins un million de personnes de cinq villes de cinq différents pays d’Afrique subsaharienne.

Les Objectifs du Programme RASOP

Ce partenariat entre la Fondation Bill and Melinda GATES (BMGF) et l’AAE vise quatre objectifs majeurs, qui sont:

  • Adapter et diffuser des guides techniques afin de promouvoir l’assainissement durable, y compris les services d’assainissement autonomes et la gestion des boues de vidange.
  • Renforcer les capacités des sociétés d’assainissement / municipalités à travers les partenariats pour obtenir des financements en assainissement urbain.
  • Apporter un soutien aux sociétés d’assainissement / municipalités pour élaborer des plans stratégiques d’assainissement et mettre en place un cadre réglementaire favorable à l’inclusion des petits opérateurs de gestion des boues de vidange et de toilettes publiques.
  • Améliorer la gouvernance et la responsabilité de l’équipe de gestion des programmes de l’AAE de sorte à avoir des produits de haute qualité et un impact à long terme du programme.
Bénéficiaires

Directs :

  • Les sociétés publiques d’assainissement / les municipalités
  • Les petits prestataires de services d’assainissement, les consultants
  • Les directeurs et le personnel des sociétés d’assainissement
  • Les autorités locales des pays / villes pilotes.

Indirects :

  • Un million de personnes des cinq villes pilotes
  • Les autorités nationales et locales des pays/villes pilotes
  • Les décideurs, les écoles, les universités.
Durée de vie du Programme RASOP
La durée de vie du Programme RASOP est de 3 ans soit de 2016 à 2018.
Fonds Alloués pour le RASOP
La somme de 2.5 Millions de Dollars US a été allouée par la fondation Bill et Melinda Gates pour le RASOP.
Zone Géographique
La zone géographique du RASOP est en Afrique sub saharienne. Précisément dans les pays suivants : Bamako-Mali ; Yamoussoukro-Côte d’Ivoire ; Yaoundé-Cameroun ; Kampala-Ouganda ; Lusaka-Zambie.
Les partenaires pour la mise en œuvre du RASOP
  • Association Africaine de l’Eau (AAE)
  • L’Office National de l’Assainissement du Sénégal
  • eThekwini Metropolitan Municipality (Durban, Afrique Du Sud)
  • Office National du Drainage ONAD (Côte d’Ivoire)
  • Agence Nationale de Gestion des Stations d’Epuration du Mali ANGESEM
  • Commune Urbaine de Yaoundé (CUY)
  • Lusaka Water and Sewerage Company (LWSC)
  • Kampala Capital City Authority (KCCA)

pubcst eng

pubcst fr

bourse

Actualité

Abonnez-vous à la NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre bulletin d’information périodique et restez informés de toute l’actualité 

Restez
CONNECTÉS

Suivez-nous sur les réseaux sociaux 

facebook twitter youtube

Search